FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  El Herri (Maroc)

 

Forum Pages du Collectionneur : biffindu33e, 2 utilisateurs anonymes et 46 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente
Auteur Sujet :

El Herri (Maroc)

n°25979
MichelC
Posté le 12-12-2009 à 20:54:14  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Je tente de reconstituer la liste des tués au cours de l’affaire d’El Herri (Maroc). Durant cette journée du 13 novembre 1914 la colonne a perdu 613 hommes (dont 33 officiers).
 
Si au hasard de vos recherches sur MdH vous retrouviez des fiches à cette date merci de me les signaler  :jap:  
 
Bien amicalement
 
Michel
 
Les unités concernées :
- 1er B.I.C.M.
- III/5e R.T.A.
- II/4e R.T.A.
- 5e B.T.S.M.
- 5e B.T.M.
- 2e Batterie du 10e G.A.C.A.
- 3e Batterie du 4e G.A.C.A.
- Un Escadron de Spahis Marocains
- 5e Goum Mixte Marocains  
   

n°25985
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 12-12-2009 à 23:00:25  profilanswer
 

Bonsoir Michel, bonsoir à tous,
Votre message tombe bien car je tente de reconstituer les circonstances du décès d'un lieutenant tué à El Herri le 13/11/1914.
Il s'agît du lieutenant Artémile (ou Artélime) BRASILLACH, né le 1er janvier 1882 à Canet en Roussillon
Il était affecté au 1er BICM. Sa fiche est sur MDH
Que s'est-il passé à El Herri ?
Merci d'avance pour votre réponse
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°25988
MichelC
Posté le 13-12-2009 à 07:40:54  profilanswer
 

Bonjour Renaud, bonjour Bruno, bonjour à tous,
 
Pour faire court :
 
El Herri situé à 12 km au sud de Khenifra était le siège du douar du chef berbère Moha ou Hammou. Un coup de main avait été décidé afin de le détruire.
 
Parti de Khenifra, la colonne forte de 1200 hommes s'est mise en marche à 2h45 ce matin du 13 novembre 1914.
 
Plusieurs facteurs sont à l'origine de ce désastre :
 
- Officier supérieur trop confiant, plus habitué aux théâtres asiatique et africain, et méconnaissant la pugnacité du combattant marocain.
 
- Erreurs dans la conception de la manoeuvre :
a) positionnement de l'artillerie (qui n'a pas permis de l'utiliser pleinement et qui a été très vite en manque de munitions sans possibilité de recompléter)
b) gros trop aventuré dans le dispositif (ce qui a eu pour conséquence de nombreuses pertes lors du décrochage)
 
- Retard dans l'exécution qui a permis le ralliement de plusieurs milliers d'hommes des tribus avoisinantes.  
 
Amicalement
 
Michel
 
N.B. d'après mes sources, le lieutenant Brasillach était le père de l'écrivain Robert Brasillach  

n°25991
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 13-12-2009 à 11:10:17  profilanswer
 

Bonjour à tous et merci pour vos réponses rapides
Effectivement, le lieutenant BRASILLACH est le père de Robert Brasillach, dont nous ne parlerons pas dans ce forum
Sur quel JMO mis en ligne pourrait-on suivre cette affaire ? En effet, je ne retrouve pas le JMO du 1er BICM
Il existe une photo du lieutenant sur GenWeb. Par contre, le caveau de famille se trouve bien à Canet mais l'officier ne s'y trouve pas. Est-il inhumé au Maroc ? A-t-il disparu ?
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°26005
Eric de Fl​eurian
Posté le 13-12-2009 à 20:40:38  profilanswer
 

Bonsoir à tous
 
Pour ceux qui n'auraient aucune connaissance de ce combat, trouvé sur le site de Gallica un récit somme toute assez détaillé, tiré de "souvenirs de l'épopée marocaine" du général Theveney, paru dans le bulletin de la société géographique d'Alger.
La carte n'est pas fournie, ni la liste des morts.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] esMatieres
 
Cordialement
Eric


---------------
http://www.les-tirailleurs.fr
n°26006
MichelC
Posté le 14-12-2009 à 07:17:07  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Jacques Valier vient de m'adresser la fiche du sergent Joseph ASSENCI décédé lors de cette affaire.
 
Je suis d'autant plus satisfait que cet homme originaire de Blida (Algérie) aurait été oublié compte tenu que le MaM de cette commune a été détruit.  
 
J'ai pu créer sa fiche ici
http://www.memorial-genweb.org/~me [...] om=assenci
 
Merci Jacques
 
Amicalement
 
Michel


Message édité par MichelC le 14-12-2009 à 12:05:26
n°26008
Gilles 61-​14
Posté le 14-12-2009 à 22:34:40  profilanswer
 

MichelC a écrit :

Bonjour à toutes et à tous,
 
Je tente de reconstituer la liste des tués au cours de l’affaire d’El Herri (Maroc). Durant cette journée du 13 novembre 1914 la colonne a perdu 613 hommes (dont 33 officiers).
 
Si au hasard de vos recherches sur MdH vous retrouviez des fiches à cette date merci de me les signaler


 
Bonsoir Michel,
 
Le Sous-Lieutenant Louis C. LORFEUVRE, 5e RTA, né à Condé sur Noireau (Calvados) le 31 mars 1884, a été tué lors de ce combat (deux fiches sur MDH).
 
Cordialement.
 
Gilles


---------------
"Les hommes, c'est des choses qui pensent un peu, et qui, surtout, oublient." Henri Barbusse - Le Feu.
n°26009
MichelC
Posté le 15-12-2009 à 06:33:53  profilanswer
 

Grand merci Gilles,
 
Bien amicalement
 
Michel
 

n°26010
geojeff
Posté le 15-12-2009 à 11:59:45  profilanswer
 

Bonjour,
 
Quelques Corses morts à El Herry :
 
- ALIBERTINI Emile Antoine du 1RM / 2 RE, MPLF le 23/01/1916
- BASTIANI Fabien, MPLF le 13/11/1914
- CARLOTTI Charles Xavier, MPLF le 13/11/1914
- CASANOVA François Jean, MPLF le 13/11/1914
- CASANOVA Sabatin, MPLF le 13/11/1914
- GENOVINI Roch, MPLF le 13/11/1914
 
Amicalement
Jean-François

n°26011
Yv'
Posté le 15-12-2009 à 14:30:02  profilanswer
 

Bonjour,
 
Vous l'avez peut-être déjà :
 
DEFLY-DIEUDé (Jean-Paul-Pierre), lieutenant au 5e Tirailleurs Algériens, 13/11/1914
 
Source : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] mage.f1018
 
Il possède une fiche MDH au nom de DEFLY (Dieudé Jean-Paul).
 
Cordialement.

n°26012
MichelC
Posté le 15-12-2009 à 15:12:34  profilanswer
 

Bonjour Jean François, bonjour Yv'
 
Je n'avais ni Jean-Paul DEFLY-DIEUDE, ni Charles Xavier CARLOTTI
 
Merci à vous deux
 
Amicalement
 
Michel

n°26018
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 15-12-2009 à 18:38:20  profilanswer
 

Bonsoir Michel, bonsoir à tous
Voici les noms des Catalans (hormis Brasillach), à être tombés le 13/11/1914
BESSIERES Louis, Mdl
TARDY Joseph, canonnier
MAGNAC François, Mdl
ASPART Ernest, canonnier
Ils sont MPLF à El Kiss, près de El Herri et appartenaient tous à la 2ème batterie du 10ème GACA
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°26022
MichelC
Posté le 15-12-2009 à 19:29:14  profilanswer
 

martinez renaud a écrit :

Bonsoir Michel, bonsoir à tous
Voici les noms des Catalans (hormis Brasillach), à être tombés le 13/11/1914
BESSIERES Louis, Mdl
TARDY Joseph, canonnier
MAGNAC François, Mdl
ASPART Ernest, canonnier
Ils sont MPLF à El Kiss, près de El Herri et appartenaient tous à la 2ème batterie du 10ème GACA
Amicalement
Renaud


 
Bonsoir Renaud,
 
Grand merci !
 
Je n'avais connaissance que de Joseph TARDY
 
Bien amicalement
 
Michel

n°26023
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 15-12-2009 à 20:01:35  profilanswer
 

Rebonsoir,
Je viens de retrouver la liste des MPLF du 10ème GACA à El Herri
La voulez-vous ?
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°26025
MichelC
Posté le 15-12-2009 à 20:27:31  profilanswer
 

martinez renaud a écrit :

Rebonsoir,
Je viens de retrouver la liste des MPLF du 10ème GACA à El Herri
La voulez-vous ?
Amicalement
Renaud


 
Rebonsoir Renaud,
 
Bien volontiers.  
 
Ma liste comporte actuellement 10 noms.
 
Amicalement
 
Michel

n°26028
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 15-12-2009 à 20:47:41  profilanswer
 

En avant !
Il sont tous de la 2ème batterie
Capitaine Le CAMUS, commandant la batterie
Lieutenants : CHEVRIER
                   GOHIN
MDL-chef : MAGNAC
MDL : DUC
        TOMASI
        GRANALE
        RABAU
Brigadier : NIAU
Maître-pointeur : RIO
                        BAYLE
                        VERRIES
                        METAYER
                        ASPART
Maître-ouvrier : BESSIERES
Canonniers :
MANGRONI
TARDY
DOROT
CARREL
BARETTO
BOUCHOUCHA
BOULONZAC
MERLAUD
VIMONT
BERNIER
DAULOUEDE
DELLIGHAUSER
HERMELIN
FRIDERICH
PERRAUT
DARFEUILLE
MICHEL
SAGLIETI
A noter qu'il n'y a eu qu'un seul blessé à la batterie, le canonnier VIAL
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°26042
geojeff
Posté le 16-12-2009 à 14:53:51  profilanswer
 

Bonjour,
 
je viens d'en repérer un autre du 1 BCM : MASSONI Antoine, né le 18/02/1893 à Marignana.
 
Question : écrit-on El Herri (comme sur l'ouvrage) ou El Herry (comme sur les fiches MdH) ?
 
Amicalement
Jean-François

n°26057
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 17-12-2009 à 08:57:17  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Après étude de la liste des MPLF que j'ai envoyé sur la batterie du 10ème GACA, il s'avère que c'est l'effectif complet de la 2ème batterie qui a été tué
L'historique est très laconique sur le sujet. La batterie a-t'elle été anéantie car encerclée ?  
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°26059
MichelC
Posté le 17-12-2009 à 10:58:54  profilanswer
 

geojeff a écrit :

Bonjour,
 
je viens d'en repérer un autre du 1 BCM : MASSONI Antoine, né le 18/02/1893 à Marignana.
 
Question : écrit-on El Herri (comme sur l'ouvrage) ou El Herry (comme sur les fiches MdH) ?
 
Amicalement
Jean-François


 
Bonjour Jean-François,
 
J'ai déjà Antoine MASSONI sur mes listes
 
Merci de vous intéresser à ma requête
 
En ce qui concerne l'orthographe du nom, je ne peux pas dire : j'ai vu El-Herri, El-Herry, Al-Herri !!
 
Amicalement
 
Michel

n°26060
MichelC
Posté le 17-12-2009 à 11:05:12  profilanswer
 

martinez renaud a écrit :

Bonjour à tous,
Après étude de la liste des MPLF que j'ai envoyé sur la batterie du 10ème GACA, il s'avère que c'est l'effectif complet de la 2ème batterie qui a été tué
L'historique est très laconique sur le sujet. La batterie a-t'elle été anéantie car encerclée ?  
Amicalement
Renaud


 
Bonjour Renaud,
 
Grand merci pour votre liste qui va me permettre de rassembler les canonniers de la 2e Batterie.
 
Je n'ai pas retrouvé "BOUCHOUCHA" sur MdH et j'ai un peu de mal avec certains compte tenu de l'absence du prénom.
 
Je vous en donnerai la liste pour un coup de main.
 
La batterie a en effet été submergée; ce qui explique les pertes considérables.
 
Bien amicalement
 
Michel

n°26172
Jean RIOTT​E
Posté le 24-12-2009 à 13:18:35  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Voici ce que j'ai trouvé à propos des combats désastreux de EL HERRI, au Maroc, le 13 novembre 1914:
" Dans les premiers jours de novembre (1914), le caïd MOHA-OU-HAMMOU vient camper à EL-HERRI, à une dizaine de km au sud-est de KHENIFRA; malgré l'avis contraire du service de renseignements, le lieutenant-colonel LAVERDURE veut enlever le chef berbère. Le 13 (novembre) à 3 heures du matin, le lieutenant-colonel quitte KHENIFRA en grand secret avec la majeure partie de ses forces divisées en 4 groupes; au point du jour, l'ennemi est complètement surpris. Le Zaïani réussit pourtant à s'echapper... mais au  milieu du désordre qui s'ensuit, les montagnards accourent en foule puis lancent une contyre-attaque. Les nôtres sont submergés; le désastre est immense. Nous laissons sur le terrain 33 officiers et 580 soldats tués; 8 canons, 10 mitrailleuses, une grande quantité de fusils; 175 blessés ont pu être évacués avant la fin... des colonnes de secours et le général HENRYS viennent en toute hâte rétablir la situation. Le colonel GARNIER-DUPLESSIS arrive du TADLA le 16 novembre en bousculant de forts contingents. Le lieutenant-colonel DERIGOIN, parti de MEKNES, apparaît à son tour le 18. Dans les journées des 19 et 20 on va recueillir les morts à EL-HERRI sans la moindre réaction des Berbères.
Les officiers tués sont:
 - Lieutenant-colonel LAVERDURE;
 - Commandants DURMELAT, COLONNA de LECCA, FAGE;
 - Capitaines SIDO, OYAUX, POMMIER, BEGRAND, BERTRAND, VITURET, ALCARD, ROY, LE CAMUS;
 - Lieutenants BRASILLACH, AIMON, MONTAIGUE, LABAS, DEFLY-DIEUDE, CAMPI, CHAFFAUD, LE CALLONEC, LOUNES-AMAR, CHEVRIER, GOHIN, ANCELLE, HANUS;
 - Docteurs SAUVET, CHAMONTIN, AYRAUD;
 - Sous-lieutenants KOENIG, LORFEUVRE, DAOUD AÏSSA;
 - Officier d'administration ROUX. "
 
Sources: Sur les traces glorieuses des pacificateurs du MAROC, du colonel L. VOINOT, CHARLES-LAVAUZELLE et Cie, éditeurs, 1939.
 
Cordialement.
Jean RIOTTE.

n°26178
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 24-12-2009 à 18:03:20  profilanswer
 

Bonsoir Jean
Merci pour ce précieux renseignement !
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°26181
MichelC
Posté le 25-12-2009 à 09:03:22  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci Jean pour cette liste qui m'a permis d'identifier plusieurs participants.
 
Et bonne journée de Noël à toutes et à tous
 
Bien amicalement
 
Michel

n°26187
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 26-12-2009 à 16:44:57  profilanswer
 

Bonjour à tous,
J'ai eu la surprise de retrouver dans votre liste d'officier, Jean, la trace du grand-père d'un de mes proches cousins, Pierrick Oyaux. En effet, le capitaine Oyaux Pierre-Marie, du 5ème bataillon de tirailleurs sénégalais, natif de Pontivy dans le Morbihan, eut un fils unique, Pierre, qui n'eut que très peu le temps de connaître son père. Pierre Oyaux devint plus tard professeur d'histoire-géographie, avant de terminer proviseur, enseigna quelques années en Algérie où naquit mon cousin Pierrick, à Colomb-Béchard. Je ne manquerai pas d'apporter d'autres renseignements à propos du capitaine Oyaux, si la famille en a gardé quelques traces.
Quant au lieutenant Hanus, il fit partie de la mission Foureau-Lamy qui traversa le Sahara de l'Algérie jusqu'au Tchad, de 1898 à 1901, dans le même régiment de marche que l'arrière grand-père de ma femme, le lieutenant Aouach.
Cordialement
BB


Message édité par bruno17 le 26-12-2009 à 23:10:51

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
n°26191
Jean RIOTT​E
Posté le 26-12-2009 à 20:17:24  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
Heureux que les renseignements glanés dans l'ouvrage du Colonel VOINOT aient apporté de l'eau à votre moulin et fassent rebondir ce fil.
C'est avec gourmandise que nous attendons d'éventuels renseignements complémentaires sur le capitaine OYAUX. Merci d'avance.
Bien cordialement.
Jean RIOTTE.

n°26192
cowboy38
Posté le 27-12-2009 à 09:55:35  profilanswer
 

Bonjour à tous
Bruno17 semble confondre Hanus et Verlet-Hanus. Ce second qui participa bien à la mission Foureau-Lamy n'est pas mort au Maroc mais à l'hôpital de Gerardmer fin septembre 1914
Cordialement

n°26193
FAB1
Posté le 27-12-2009 à 11:39:56  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Elément complémentaire à la liste de Jean RIOTTE, Docteur Louis CHAMONTIN médecin-major des troupes coloniales au 5ème tirailleur sénégalais. Proposé à la Légion d'Honneur, par contre selon le Livre d'Or de la Grande famille Médicale, il serait mort au combat le 10/11/1914 ???
Salutations
FABRICE

n°26194
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 27-12-2009 à 12:31:03  profilanswer
 

cowboy38 a écrit :

Bonjour à tous
Bruno17 semble confondre Hanus et Verlet-Hanus. Ce second qui participa bien à la mission Foureau-Lamy n'est pas mort au Maroc mais à l'hôpital de Gerardmer fin septembre 1914
Cordialement


 
Exact! Effectivement, j'ai confondu les noms. Merci pour la rectification!
Concernant le capitaine Oyaux, mon cousin est allé il y a quelques années à Khenifra pour essayer de retrouver le monument aux morts où son grand-père était enterré.Malheureusement il avait été détruit,mais son père avait eu une photo du monument que je vais essayer de récuperer. D'après les souvenirs de mon oncle, ( ce que lui avait raconté sa mère), les corps des soldats avaient été tellement dépecés qu'il avait été impossible de les reconstituer,et ils ont tous été enterrés dans une fosse commune sous le fameux monument. Ma tante me racontait que capitaine Oyaux avait eu les doigts tranchés pour s'emparer de ses bagues! Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Pontivy dans le Morbihan.
Cordialement
Bruno


Message édité par bruno17 le 15-03-2010 à 11:09:18

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
n°26262
Pierre CUI​NAT
Posté le 01-01-2010 à 13:27:16  profilanswer
 

Jean RIOTTE a écrit :

Bonjour à toutes et à tous,
Voici ce que j'ai trouvé à propos des combats désastreux de EL HERRI, au Maroc, le 13 novembre 1914:
" Dans les premiers jours de novembre (1914), le caïd MOHA-OU-HAMMOU vient camper à EL-HERRI, à une dizaine de km au sud-est de KHENIFRA; malgré l'avis contraire du service de renseignements, le lieutenant-colonel LAVERDURE veut enlever le chef berbère. Le 13 (novembre) à 3 heures du matin, le lieutenant-colonel quitte KHENIFRA en grand secret avec la majeure partie de ses forces divisées en 4 groupes; au point du jour, l'ennemi est complètement surpris. Le Zaïani réussit pourtant à s'echapper... mais au  milieu du désordre qui s'ensuit, les montagnards accourent en foule puis lancent une contyre-attaque. Les nôtres sont submergés; le désastre est immense. Nous laissons sur le terrain 33 officiers et 580 soldats tués; 8 canons, 10 mitrailleuses, une grande quantité de fusils; 175 blessés ont pu être évacués avant la fin... des colonnes de secours et le général HENRYS viennent en toute hâte rétablir la situation. Le colonel GARNIER-DUPLESSIS arrive du TADLA le 16 novembre en bousculant de forts contingents. Le lieutenant-colonel DERIGOIN, parti de MEKNES, apparaît à son tour le 18. Dans les journées des 19 et 20 on va recueillir les morts à EL-HERRI sans la moindre réaction des Berbères.
Les officiers tués sont:
 - Lieutenant-colonel LAVERDURE;
 - Commandants DURMELAT, COLONNA de LECCA, FAGE;
 - Capitaines SIDO, OYAUX, POMMIER, BEGRAND, BERTRAND, VITURET, ALCARD, ROY, LE CAMUS;
 - Lieutenants BRASILLACH, AIMON, MONTAIGUE, LABAS, DEFLY-DIEUDE, CAMPI, CHAFFAUD, LE CALLONEC, LOUNES-AMAR, CHEVRIER, GOHIN, ANCELLE, HANUS;
 - Docteurs SAUVET, CHAMONTIN, AYRAUD;
 - Sous-lieutenants KOENIG, LORFEUVRE, DAOUD AÏSSA;
 - Officier d'administration ROUX. "
 
Sources: Sur les traces glorieuses des pacificateurs du MAROC, du colonel L. VOINOT, CHARLES-LAVAUZELLE et Cie, éditeurs, 1939.
 
Cordialement.
Jean RIOTTE.


 
Cher Monsieur,
Je suis le petit fils du Lieutenant Henri LABAS que vous citez parmi les officiers tués lors de ce tragique combat.
Les informations publiées sur ce forum correspondent aux souvenirs familiaux évoqués par ma grand mère, veuve du Lt LABAS et par ma mère, leur fille unique, agée de 6 mois lors de sa disparition.
Je crois que mon frère détient une photographie ancienne ou une carte postale (des années 30) du monument aux morts érigé sur place dont j'apprends qu'il aurait été détruit. Je tente de la récupérer et si possible de la mettre en ligne.
Je vous remercie de vos travaux qui font revivre ces combattants MPLF et souvent méconnus de nos concitoyens peu informés de ce voet de la 1ère Guerre Mondiale.
Pierre CUINAT


---------------
Pierre CUINAT
n°26267
olivier ga​get
Posté le 01-01-2010 à 17:59:10  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
pas vu ce message précédemment, je le prends en cours de route :??:  
Voici une photo du père de Brasillach,  
 
http://www.memorial-genweb.org/photo_ind/bp02/bp02_515868.jpg
 
et je dois même avoir une ou deux choses dans mes livres sur son fils (à chercher éventuellement).
La cote SHD du dossier du colonel LAVERDURE est 4 Ye 1014.
 
Amicalement,
Olivier


Message édité par olivier gaget le 02-01-2010 à 01:01:55
n°26268
Jean RIOTT​E
Posté le 01-01-2010 à 18:30:04  profilanswer
 

Bonne fin d' après-midi à toutes et à tous,
Merci à Pierre et à Olivier pour ces renseignements complémentaires très intéressants.
Si vous pouviez mettre en ligne photos et infos. ce serait formidable. Elles permettraient effectivement de mieux faire connaître et reconnaître les combats de ces MPLF tombés sur des fronts dits périphériques et très mal connus (pour ne pas dire plus) de nos concitoyens et de beaucoup d'entre nous. Eux aussi font partie du devoir de mémoire.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

n°26270
Jean RIOTT​E
Posté le 01-01-2010 à 21:57:16  profilanswer
 

Bonsoir Fabrice,
En reprenant ce fil je m'aperçois que j'ai "zappé" votre message...  :o  ...
Merci pour ces renseignements complémentaires a/s du Docteur Louis CHAMONTIN.
Je pense que pour les dates de décés différentes celle indiquant le 10/11/1914 est une erreur.
Cordialement.
Jean RIOTTE

n°28126
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 17-04-2010 à 11:44:49  profilanswer
 

Bonjour,
Quelques cartes postales extraites du livre de Philippe Lamarque : « Le Maroc d’Antan- Le Maroc à travers la carte postale ancienne », collection Olivier Bouze, éditions HC. Les photos ont été prises en juillet 1914 à Khenifra, quelques mois avant l’attaque d’El Herri.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/Kenifraambulance.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/Kenifracasbah.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/kenifrapontportugais.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/Kenifrasouslesmurs.jpg


Message édité par bruno17 le 17-04-2010 à 11:45:27

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
n°28129
latb14-18
Posté le 17-04-2010 à 17:04:33  profilanswer
 

Bonjour,
 
El Herry! ce nom m'a fait "tilt"; un petit gars du Pays qui fait l'objet de mes recherches également (pas encore en profodeur):
 
BOULAIN Désiré Adolphe Joseph  
1° Bon inf col Maroc  
13/11/1914  
Maroc - El Herri  
13/11/1880 a Sailly sur la Lys
 
 
Bien a vous


---------------
latb1418.free.fr
n°28138
MichelC
Posté le 18-04-2010 à 06:42:24  profilanswer
 

latb14-18 a écrit :

Bonjour,
 
El Herry! ce nom m'a fait "tilt"; un petit gars du Pays qui fait l'objet de mes recherches également (pas encore en profodeur):
 
BOULAIN Désiré Adolphe Joseph  
1° Bon inf col Maroc  
13/11/1914  
Maroc - El Herri  
13/11/1880 a Sailly sur la Lys
 
 
Bien a vous


 
Bonjour,
 
Merci mais Désiré BOULAIN est déjà répertorié sur la liste MemorialGenWeb
 
Bien amicalement
 
Michel

n°28194
MichelC
Posté le 22-04-2010 à 06:50:20  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Voici une liste provisoire des tués lors du combat d'El-Herri (Maroc) le 13 novembre 1914.
 
J'en profite pour remercier encore tous ceux qui ont permis l'élaboration de cette dernière.
 
Bien amicalement
 
Michel
 
Commandant de la colonne
LAVERDURE René Philippe
 
1er Bataillon d'Infanterie Coloniale du Maroc
BASTIANI Fabien
BERJONNEAU Lucien Ernest Eugène
BRASILLACH Artémile (décédé de ses blessures à Khenifra)
BOULAIN Désiré Adolphe
CARRAZE Jean Marie Albert
CASANOVA Sabatin
CLERC Ferdinand
COLONNA DE LECA Innocent
CONDROYER Edouard César Théodore
FAUSSECAVE Michel
GAROFF Yves Marie
GAUCHE Charles
GUILHEN Raoul Antoine
KOLLER François
LEDUC Romulus Victor
MASSONI Antoine
NIVAGGIOLI Ange Xavier
PAOLI Jules
PONS Antonin Antoine
RICCI Dominique-Lazare
RUPPERT Guillaume René Eugène
SAINT-DIZIER Jules Eugène
SAUVION Armand Léon
SIDO Marcel Marie Pierre
VELLUTINI Antoine Martin
 
5e Bataillon de Tirailleurs Sénégalais du Maroc
AIMON Jean Paul Édouard Marie
BONNIERE Henri Noël Claudius
BOUVRIE Victor
GUIDICELLI Antoine
MONTAIGU Paul Louis Edgard
OYAUX Pierre Marie Joseph Pascal
RENAULT Robert Paul
 
4e Groupe d'Artillerie de Campagne d'Afrique
ANCELLE Charles Eugène Albert
BARSE Julien Pierre
BOURHIS Joseph René
BOUVIER Jean Baptiste Grégoire Joseph
CASANOVA François-Jean
COURTET Joseph Marie
DONJON Claude Marie
DUBEDOUT Aristide
GAUDE Jules Louis Toussaint
GENOVINI Roch
LEON Albert Louis
LHÉRITIER Benoît
MALMEZAT Jean Gabriel Emile
MARTIN-ZEDE Emile
MUGNIER Ernest
PORTAL Pierre Hippolyte
ROY Georges Aimé Julien Joseph
VIGNEAU Léon
 
10e Groupe d'Artillerie de Campagne d'Afrique
ASPART Ernest Henri Bonnaventure
BARETTO Jean Baptiste Henri
BESSIERES Louis Antonin
BOULONZAC Jean Marie Raoul
CARREL François Joseph
DARFEUILLE Jean Antoine
DAULOUEDE Joseph
DELLIGHAUSER Théodore
DOROT Pierre Aimé Eugène Lucien
FRIDERICH Paul Marcel Julien
GOHIN Xavier Alfred Artuhur
HERMELIN Elie Siméon
LE CAMUS Gaston Paul Marie
MAGNAC François
MANGRONI Augustin
MERLAUD Adrien
METAYER Pierre
NIAU Joseph Marcel
PERROT Charles
RABAU Pierre Léon
SAGLIETTI Pierre Dominique Antoine
TARDY Joseph Joachim
TOMASI Vincent
VERRIES Fernand Jean françois
VIMONT René Adolphe
 
5e Régiment de Tirailleurs Indigènes (5e R.T.A.)
ALLCARD Herbert Jules
ASSENCI Joseph Eugène
BEGRAND Jules
BOURDIER Jean-Baptiste
CAMPI Louis Sylvestre Virgile
CARLOTTI Charles Xavier
CHAFFAUT André
DAOUD Aïssa Ben Amar
DEFLY-DIEUDE Jean Paul
FAGE Louis Hugues
FISSABRE Henri Jean
HOERTEL Auguste Frédéric
HUTPIN Lucien Eugène
KOENIG Paul Louis Ferdinand
LABAS Jean Baptiste Pierre Henri
LE CALLONEC Vincent Claude René
LEROY Marcel Louis François
LORFEUVRE Louis Camille
LOUNES Amar Ben Mohamed
PERNIER Auguste
POTTIER Albert Henri
VITURET Louis René Eugène
VOULON Pascal Gaston
 
Service de Santé
AYRAUD Gaston
CHAMONTIN Joseph Marie Louis  
SAUVET Charles Louis François  
 
Service de renseignement
HANUS Charles Alexandre (la fiche MdH indique "141e R.I." qui était sans doute l'affectation précédente)  
 
Affectation indéterminée
CHAMPION Laurent (en effet la fiche MdH indique par erreur "4e R.M.Z.T." )


Message édité par MichelC le 20-05-2010 à 05:45:58
n°28196
marcel cle​ment
Posté le 22-04-2010 à 14:20:14  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Voici ce que propose le livre d'or des médecins MPLF :
 
CHAMONTIN Joseph Marie Louis, né le 2 mars 1882 à Nimes ( Gard ), MPLF le 13 novembre 1914 à El Herry Maroc.
Médecin aide Major de 2 ème classe, 5 ème Tirailleurs Sénégalais.
 
SAUVET Charles Louis François, MPLF le 13 novembre 1914 à El Herry Maroc
Médecin des troupes coloniales, Médecin Major de 2 ème classe. Tirailleurs Marocains.
 
AYRAUD Gaston Emmanuel, né le 3 décembre 1875 à Béziers ( Hérault ) MPLF le 13 novembre 1914 à El Herry Maroc
Médecin des troupes coloniales Médecin aide major de 1ère classe.
 
Amicalement,
 
Alain MC

n°28197
MichelC
Posté le 22-04-2010 à 15:58:28  profilanswer
 

marcel clement a écrit :

Bonjour à tous,
 
Voici ce que propose le livre d'or des médecins MPLF :
 
CHAMONTIN Joseph Marie Louis, né le 2 mars 1882 à Nimes ( Gard ), MPLF le 13 novembre 1914 à El Herry Maroc.
Médecin aide Major de 2 ème classe, 5 ème Tirailleurs Sénégalais.
 
SAUVET Charles Louis François, MPLF le 13 novembre 1914 à El Herry Maroc
Médecin des troupes coloniales, Médecin Major de 2 ème classe. Tirailleurs Marocains.
 
AYRAUD Gaston Emmanuel, né le 3 décembre 1875 à Béziers ( Hérault ) MPLF le 13 novembre 1914 à El Herry Maroc
Médecin des troupes coloniales Médecin aide major de 1ère classe.
 
Amicalement,
 
Alain MC


 
Bonjour Alain,
 
Merci pour cette info. Par contre je ne retrouve pas sur MdH  :??:  
 
- CHAMONTIN Joseph Marie Louis
- SAUVET Charles Louis François
 
Bien amicalement
 
Michel

n°28198
marcel cle​ment
Posté le 22-04-2010 à 21:14:08  profilanswer
 

Re,
 
Et oui, il en manque sur MDH, et ceux-ci sont morts au Maroc ....
 
Le livre d'or des morts des médecins MPLF, que je possède est fiable, c'est une édition par souscription privée qui a été réalisée par les médecins eux-mêmes et dans les années 1920.
 
Cela correspond bien avec le message de notre ami Jean Riotte :
 
"  Les officiers tués sont:  
 - Lieutenant-colonel LAVERDURE;  
 - Commandants DURMELAT, COLONNA de LECCA, FAGE;  
 - Capitaines SIDO, OYAUX, POMMIER, BEGRAND, BERTRAND, VITURET, ALCARD, ROY, LE CAMUS;  
 - Lieutenants BRASILLACH, AIMON, MONTAIGUE, LABAS, DEFLY-DIEUDE, CAMPI, CHAFFAUD, LE CALLONEC, LOUNES-AMAR, CHEVRIER, GOHIN, ANCELLE, HANUS;  
 - Docteurs SAUVET, CHAMONTIN, AYRAUD;  
 - Sous-lieutenants KOENIG, LORFEUVRE, DAOUD AÏSSA;  
 - Officier d'administration ROUX. "  
 
Sources: Sur les traces glorieuses des pacificateurs du MAROC, du colonel L. VOINOT, CHARLES-LAVAUZELLE et Cie, éditeurs, 1939. "
 
Ainsi qu'avec votre liste, partie Service de Santé.
 
Bonne soirée et amicalement,
 
Alain MC


Message édité par marcel clement le 22-04-2010 à 21:19:35
n°28420
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 04-05-2010 à 22:03:03  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Concernant le capitaine d’infanterie coloniale Pierre Marie Joseph Pascal OYAUX, tué à la bataille d’El Herri le 13/11/1914, j’ai pu, grâce à ses descendants Jacques et Pierrick Oyaux, élaborer cette courte biographie militaire :
 
Pierre Marie Joseph Pascal OYAUX est né le 14 août 1899, rue de Lourmel à Pontivy dans le Morbihan. Il s’engage en 1888 en tant que soldat de 2ème classe au 24ème régiment d’infanterie, sergent deux années plus tard il passe au 147ème  régiment d'Infanterie. (Anecdote relevée dans son livret militaire :
- 30/07/1892 - Sergent : 3 jours de consigne. Motif de la punition : « Etant chargé de ramasser les caleçons aux bains froids est allé prendre son bain sans s'inquiéter de ce service et a obligé l'adjudant à le faire »).  
 
Sorti 282ème sur 334 de l’école de St Maixent, il est sous-lieutenant au 30ème bataillon de chasseurs alpins en 1895, passe dans l'Infanterie de Marine puis devient lieutenant en 1897 au 2ème régiment de tirailleur et enfin capitaine en 1903.  
De 1904 à 1911 il sert en Afrique Occidentale Française, puis de 1911 à 1913 en Afrique Equatoriale, où il est commandant de la circonscription du Haut M'bomou, commandant de la 6ème compagnie du 3ème bataillon de tirailleurs sénégalais de l’Oubangui.
En 1914 il sert au Maroc Occidental dans le 5ème bataillon de Tirailleurs Sénégalais.
Le 13/11/1914, il participe au combat d'EL HERRI au Maroc où il trouvera la mort. Son corps a été ramené seulement le 19/11/1914 à KHENIFRA où il a été enterré puis transféré dans une tombe individuelle de la crypte "BEN M'SICK 2" (rang 1331) au cimetière  de CASABLANCA en 1963. Une tombe est élevée à sa mémoire par la famille, dans le cimetière de Pontivy, son nom figure également sur le monument aux morts de Pontivy et sur la plaque commémorative dans l'église. Quelques journaux bretons annonceront sa mort : « Le Morbihannais » du vendredi 4 décembre 1914, « Le Nouvelliste » du jeudi 3 décembre 1914.
Le capitaine Oyaux était décoré de la médaille coloniale avec agrafe "Sénégal et Soudan" et agrafe AOF, Chevalier de la Légion d'Honneur le 30/11/1911, Chevalier de l'Ordre de l'Etoile Noire le 25/00/1911.  
 
 
-Aquarelle appartenant à Pierrick Oyaux où l’on voit son grand-père, lieutenant à cette époque là, commandant la manœuvre d’un groupe du 30ème bataillon de chasseurs alpins à Grenoble.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/CAPITAINEOYAUX1.jpg
 
- La tombe élevée par la famille à Pontivy.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/PontivycapitaineOyaux.jpg
 
-Un lien sur la résistance des Zayanes :
http://dafina.net/forums/read.php?52,155997,page=4
 
 
LYAUTEY : son opinion sur la bataille d'EL HERRI :
 
"Si le colonel LAVERDURE n'avait pas trouvé la mort dans l'affaire d'EL HERRI, il méritait d'être traduit devant un conseil de guerre et d'être condamné au châtiment le plus sévère."
 
L'opération avait été interdite par le Général HENRYS et le Colonel SCAL
 
Dans le rapport on peut trouver :
"C'est dans la doctrine apportée au Maroc par une certaine école militaire coloniale qu'il faut chercher la véritable cause de l'affaire de KHENIFRA."


Message édité par bruno17 le 04-05-2010 à 22:04:35

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  El Herri (Maroc)