FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Soldat gvc 112 ou 108 RIT ?

 

Il y a 59 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Soldat gvc 112 ou 108 RIT ?

n°65854
lio05
Posté le 30-07-2015 à 11:49:07  profilanswer
 


 
Bonjour à tous
 
j ai des photos d' un membre de ma famille, qui me laisse perplexe.
 
André Firmin le père de mon ARGM rappelé au 112 RIT ci joint une partie de sa fiche matricule et la photo qui me pose probléme.
 
  http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18738/class1889157ri1862andrefirmin.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18738/andrefirmindoubs1914.jpg
 
Ma question est la suivante ces hommes portent des uniformes du 108 RIT et sur la fiche matricule de Firmin ce régiment n 'est pas mentionné, quelqu un a-t-il une explication.
 
cordialement
 
Lio05

n°65855
serge
Posté le 30-07-2015 à 11:54:39  profilanswer
 

Bonjour Lio,
 
Il me semble que l'homme à la pipe ne porte pas le numéro 108.
Un scan de plus grande résolution permettrait de vérifier.
Cordialement
Serge

n°65856
DIDIER14-1​8
PlusJamais Cela
Posté le 30-07-2015 à 12:19:23  profilanswer
 


 Bonjour Lio05
 
  Agrandis la partie inintéressante  
 
            Je distingue le N° Ne peut pas être 108  JE LIS 112 !!!!!  
 
 Amicalement  
Didier
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8937/firmin.jpg


---------------
DIDIER 14-18
n°65857
lio05
Posté le 30-07-2015 à 12:21:53  profilanswer
 

Bonjour Serge,
 
L'homme à la pipe  porte bien le numéro 108 , j ai vérifié tous les soldats porte ce numéro.
 
Firmin est le premier en haut à gauche.
 
En tout cas merci pour ton aide
 
Lio

n°65859
CD9362
Posté le 30-07-2015 à 13:40:51  profilanswer
 

Bonjour
le 112  et le 108 RIT étaient-ils du même dépôt ? Lire les JMO pour voir si des hommes de l'un n'ont pas été transféré à l'autre . ( Vu un cas comme cela ou le changement n'apparaissait pas sur la fiche)
N'aurait-il pas fait entre son service et la guerre une "période d'exercice" au 108 qui expliquerait la photo ?
Cordialement
AD


---------------
http://1914-joseph-duchene.eklablog.com/
n°65860
marcus
Posté le 30-07-2015 à 13:50:15  profilanswer
 

Bonjour,

Citation :

N'aurait-il pas fait entre son service et la guerre une "période d'exercice" au 108 qui expliquerait la photo ?


 :non: Les uniformes sont typiques de fin 1914 - début 1915 (couvre-képis, bandes molletières, 1 seul rang de boutons sur certaines capotes). Ce n'est absolument pas une photo d'avant guerre.
 
Cordialement,
Marc

n°65861
lio05
Posté le 30-07-2015 à 14:12:36  profilanswer
 

Je vais creuser la piste du transfert
d’après la fiche matricule
Appelé le 3 août 1914 au  112° régiment d’infanterie occupation des forts du Queyras
renvoyer à Veynes le 30 août 1914 du 15 avril 1915 à octobre 1916 rappelé comme GVC
Service de la garde des voies de communication de Montélimar (Drome)
reste à savoir si le 108 RIT a stationné à Montélimar pendant la période avril 1915 octobre 1915 , ce qui correspond au date que Marc nous dis.
Merci à vous tous pour votre aide, je continue mes recherches et vous tiens au courant
 
cordialement
 
Lio

n°65862
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 30-07-2015 à 14:26:42  profilanswer
 

Bonjour Lio,
 
L'hypothèse de l'affectation au 108e RIT comme GVC semble la plus probable. Le 108e RIT est de Chambéry.  
http://gvc.14-18.pagesperso-orange [...] piCol.html
N'oublions pas toutefois qu'il n'est pas question du régiment en tant que tel, mais bien de soldats affectés au dépôt de ce régiment et qui sont détachés dans divers postes (ici, GVC, mais ce pouvait être surveillance de prisonniers, gardes de lieux...). En espérant que notre spécialiste des GVC, Yannickckck, puisse nous éclairer !
Qui plus est, les fiches matricules peuvent comporter des manques, ce qui est peut-être le cas ici (l'affectation de ce RAT n'ayant aucune incidence sur les droits liés à sa campagne, il est dans un RIT à l'arrière, peu importe lequel).
 
Cordialement,
Arnaud En Chambéry      


---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°65863
Yannickckc​k
Posté le 30-07-2015 à 15:24:17  profilanswer
 

Bonjour,
 
Effectivement curieux :
 
Comme le précise Arnaud même si seul le 112e RIT est mentionné sur la fiche matricule, il a pu tout de même à un moment donné être rattaché administrativement à un autre régiment (même quelques jours) sans que ce soit mentionné sur la fiche. Ca peut être une première possibilité.
 
GVC à Montélimar, or il y a un dépôt de RIT à Montélimar celui du 111e RIT, pas celui du 108e RIT
 
Il y a quand même un énorme point commun entre 108e 111e et 112e RIT : c'est qu'ils font tous partie de la XIVe région militaire.
 
Les GVC des régions non proches du  front sont parmi les derniers dans l'ordre de priorité pour percevoir des uniformes ou même des tenues d'hiver ce qui conduit à de très nombreuses particularités dans leurs tenues (y compris partiellement ou complètement civiles)  
- ici le port d'effets marqués d'un RIT est déjà une dérogation (toutefois courante et prévue)  au réglement de base pour les GVC, qui prévoit le port de tenues usagées (de collections 2 ou 3) du régiment d'infanterie d'active de la zone
- tout à fait possible qu'il y ait eu des arrangements entre les dépôts des différents RIT de la même région militaire pour équiper tous les GVC de la région et donc des utilisations de capotes marquées d'un régiment pour des hommes rattachés administrativement à un autre.
(il y a dans l'article du lien posté ci-dessus par Arnaud un cas de photo d'hommes portant des képis et capotes portants 2 N° de régiments différents de la même région militaire)
 
Seconde possibilité : il a donc parfaitement pu porter ces effets durant sa période de GVC.
 
Votre homme a d'abord été convoqué au 112e RIT, de quelle classe est-il au fait ? (son année de naissance +20 ans), ça nous permettrait de savoir s'il était dès sa mobilisation RAT ou d'abord RIT
Il y a des cas fin 1914 d'emplois de RIT pour occuper des postes de GVC normalement tenus par des RAT.
 
Cordialement,
Yannick


Message édité par Yannickckck le 30-07-2015 à 15:26:59

---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
21/08/2017 dernière mise à jour du site.
n°65864
lio05
Posté le 30-07-2015 à 17:15:19  profilanswer
 

Pour répondre à Yannick
 
André Firmin Né le 20 octobre 1869 au la Cluse domicilié à Veynes, profession: cultivateur, père de 3 enfants
Soldat de 2e classe de 1890 à 1891 au 52° régiment d’infanterie
 
Voila pour les infos, merci à tous

n°65873
marcus
Posté le 30-07-2015 à 22:29:15  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Je rejoins les explications de Yannick  :jap: .
 
Ce soldat a essentiellement servi comme GVC au cours de l'année 1915 (je passe sur la période d'août 14 car les tenues visibles sur la photo ne correspondent pas: bandes molletières et capotes à 1 seul rang de boutons).
La photo date certainement de cette année ou la nouvelle tenue bleu horizon se généralise: Le 108e RIT touche les nouveaux uniformes, renvoie les anciens au dépôt ou ils sont réemployés pour donner une allure un peu plus martiale aux GVC, sans que les numéros de cols soient changés.
 
Cordialement,
Marc
 
 

n°65874
Yannickckc​k
Posté le 31-07-2015 à 01:11:19  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Merci Lio pour la précision, classe 1889 donc ce qui fait de votre homme un réserviste de l'armée territoriale (RAT) dès la mobilisation générale.
 
Cela confirme, ainsi que l'a précisé Arnaud, que ses convocations vers les dépôts de RIT (112e ou les autres) sont des rattachements administratifs, il ne fait pas campagne avec le 112e RIT mais occupe d'autres emplois militaires spécifiques vers lesquels il est orientés après son passage au dépôt (en premier lieu en garnison dans les forts du Queyras)
Il n'est pas GVC dès la mobilisation mais les GVC du moment sont aussi des RAT issus des classes 1887 à 1892.
 
La plupart des hommes des classes 1887 et 1888 sont renvoyés avant fin 1914, ainsi que quelques hommes de la classe 1889, c'est le cas de votre homme renvoyé le 30 août 1914 ( à noter que tous les membres de la classe 1889 n'ont pas été mobilisés à ce stade et que même en fin de guerre le taux de mobilisation de cette classe est de l'ordre de 62% d'hommes ayant servi dans l'armée de terre au cours de la guerre parmi les vivants de cette classe 1889 à la mobilisation)
 
Compte tenu de la tournure que prend la guerre et de son installation dans la durée les hommes non encore mobilisés sont massivement rappelés début 1915, les plus âgés rappelés étant ceux de la classe 1889 justement massivement rappelés début 1915.
 
Dans le même temps pour les GVC deux phénomènes réduisent énormément leurs effectifs :
- les classes 1887 et 1888 ont été libérées
- les hommes des classes 1890 à 1892 sont retirés des GVC pour être affectés ailleurs par l'armée
- ne reste plus aux GVC que la classe 1889 début 1915
 
C'est à ce moment qu'il est décidé pour palier à la baisse des effectifs de GVC :
- de réduire le nombre de postes de surveillance des GVC dans les régions de l'arrière, toutefois quelques renforts des classes 1889 rappelés début 1915 ont pu combler quelques vides
- de maintenir un maillage des postes des GVC très dense dans les régions proches du front en ordonnant aux régions de l'arrière d'envoyer massivement des renforts de GVC vers ces zones, on y enverra massivement les rappelés de la classe 1889 de début 1915 pour combler les vides laissés par les classes sorties des GVC (1887 1888 1890 à 1892), les hommes partent sur zone de ces postes de GVC en général assez vite (dès mars 1915)
 
Votre homme a pu faire partie de ces contingents de GVC de la classe 1889 envoyés sur des postes de GVC plus proches du front tout en restant administrativement rattaché au 112e RIT - il était demandé de fournir à ses hommes capotes képis et brodequins (ce qui début 1915 n'était pas toujours le lot des GVC restés dans les régions de l'arrière)
 
Comme judicieusement suggéré par Marc avec de bons arguments votre photo date probablement de 1915, un équipement presque parfait pour ce temps ferait même de notre homme un bon candidat pour les renforts de GVC près du front : capote, bandes molletières , brodequins, et même képi avec couvre-képi bleu !
 
A propos de ces histoires de renforts de GVC vers les régions proches du front plus de détail ici :
http://gvc.14-18.pagesperso-orange [...] Front.html
 
Un exemple de parcours d'un autre homme de la classe 1889 mobilisé en avril 1915 en Mayenne et envoyé comme GVC dans l'Aisne de 1915 à 1917
http://gvc.14-18.pagesperso-orange [...] VIERE.html
avec en fin de l'article sur la note N°8 des précisions et liens vers des sources à propos des effectifs et mobilisations de la classe 1889.
Les photos des GVC sur cet article, datées avec certitude de 1915, montrent également un équipement très proche de celui de votre photo
 
Votre photo n'est sans doute pas postérieure à 1915, à partir de 1916 les GVC restants sont largement vêtus de bleu horizon comme le reste de l'armée française (et même pour certains dotés de casques)
 
Cordialement,
Yannick


Message édité par Yannickckck le 31-07-2015 à 01:14:41

---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
21/08/2017 dernière mise à jour du site.
n°65875
lio05
Posté le 31-07-2015 à 05:32:33  profilanswer
 

Bonjour Yannick
 
Merci pour ce superbe exposé sur le parcours des GVC, grâce a vous tous je vais pouvoir orienter mes recherches et peut être en savoir plus .
 
cordialement
 
Lio


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Soldat gvc 112 ou 108 RIT ?