FORUM pages 14-18
  « QUI EST QUI ? »

  Bonjour de Bretagne !

 

21 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Bonjour de Bretagne !

n°13495
nimiane
Posté le 09-07-2017 à 14:21:12  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
 
Je m'intéresse à la généalogie depuis mes 16 ans (j'en ai 59...) et les diverses archives mises en ligne ont mis un grand coup d'accélérateur à mes recherches depuis quelques années.
 
Je me penche désormais davantage sur la première guerre mondiale qui a vu disparaître de ma famille, le premier mari de ma grand-mère paternel dans la Meuse en 1915, un de mes arrière grand-pères maternels dans la bataille de la Somme en août 1916. Celui que j'ai considéré comme mon arrière grand père a, quant à lui, été blessé au Chemin des Dames en avril 1917 puis fait prisonnier en août 1918 ; enfin mon autre arrière grand-père maternel a été blessé en septembre 1914 puis fait prisonnier à Verdun en mai 1916.
Quant à ma grand-mère, jeune veuve avec deux enfants en bas âge, elle a fait partie des déplacés du Nord.
 
J'ai encore beaucoup de choses à approfondir concernant mes ancêtres, sur leur parcours, les camps de prisonniers, etc. ; je n'ai pas fini d'explorer les J.M.O.
 
J'ai eu plusieurs fois l'occasion de parcourir ce forum très riche et j'ai enfin pris la décision de m'y inscrire.
 
Voilà, que dire à part cela, que je m'intéresse à l'Histoire (mais est-ce une révélation ? ;) ) Je suis passionnée de littérature du XIXe (française, anglaise et russe), j'ai un fort attrait pour la nature au milieu de laquelle je vis, près du Golfe du Morbihan.
 
Au plaisir d'échanger avec vous ;)

n°13496
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 09-07-2017 à 15:16:31  profilanswer
 

bonjour et bienvenue Nimiame,  
Une descendante de déplacés du Nord vers la Bretagne, voilà qui va intéresser d'autre(s) forumeurs.
cordialement
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°13497
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 09-07-2017 à 16:39:42  profilanswer
 

Bonjour,
     Bienvenue, surtout que comme le dit Brigitte : "déplacés du Nord", c'est intéressant et il faudra nous en dire plus ( de où, vers où, quand, comment ?? :wahoo: ?). Je présume que c'est dû à la grande guerre, mais les nordistes ont aussi été orientés vers la Bretagne durant l'évacuation de mai 1940.
Cordialement
Alain
PS : nimiane, pour la fée Viviane ? ( un prénom peut-être)


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°13498
nimiane
Posté le 09-07-2017 à 22:15:43  profilanswer
 

Bonsoir Brigitte et Alain,
 
Alain, oui, pour la fée Viviane et c'est ainsi que l'on m'appelle depuis des décénies ;) ou plus précisément par le diminutif Nim'.
 
Concernant le déplacement de ma grand-mère, ce n'était pas vers la Bretagne mais en Charente après être passée par Genève en décembre 1915. Je n'ai pas encore retracé tout son parcours, mais en 1921 je l'ai retrouvée à Paris. Ses parents ont également été à Angoulême pendant la première guerre et y sont retournés pendant la seconde. J'ai découvert cela sur l'acte de naissance de mon arrière grand-mère où il était mentionné en marge "Angoulême", j'ai longtemps cherché à quoi cette indication correspondait et je rapportais cela à 14-18, c'est d'ailleurs toi, Alain, qui m'a aiguillé sur 39-45 (sur un autre forum il y a déjà quelques années ;) )
 
Mes arrière grands-parents sont retournés dans le Nord où ils sont décédés et ma grand-mère s'est installée à Paris.
 
Je viens de trouver trace, il y a une quinzaine de jours seulement, de mon grand-père paternel (une longue histoire !), il était Belge et était à Angoulême en 1917, puis ensuite à Paris jusqu'à son décès. Pour l'instant, je ne peux que supposer qu'il faisait partie des réfugiés belges. C'est à creuser...
 
Donc,  
de où : Valenciennes
Vers où : Angoulême pour ma grand-mère ; mes arrière grands-parents, je les ai trouvés sur une liste à destination de Codognan dans le Gard, mais je sais que mon arrière grand-père était à Angoulême en 1917. Sont-ils allés dans le Gard ? Je l'ignore.
Quand : à part le passage enregistré à Genève le 22/12/1915, je n'ai pas d'autres indications pour l'instant.
Comment ? Je l'ignore également pour l'instant.
 
(Mon grand-père est mort quand mon père avant 4 ans, ma grand-mère quand j'avais 6 ans, mon père quand j'en avais 18... Je n'ai donc eu personne pour répondre à toutes mes questions.)
 
De quoi m'occuper encore et encore... ;)

n°13500
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 10-07-2017 à 10:16:07  profilanswer
 

Bonjour,  
Je peux vous aider concernant les camps de prisonniers.
Concernant vos aïeuls, il semble qu'ils aient fait partie de ces pauvres gens que les allemands appelèrent les "bouches inutiles" et envoyés en France... où malheureusement il furent affublés du terrible "Boches du Nord"....
A votre disposition.
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°13501
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 10-07-2017 à 12:06:55  profilanswer
 

stcypre a écrit :

et envoyés en France...


Bonjour
   Ah! ??? Précision utile : en France non-occupée ! Et ce n'est pas un détail pour les descendants de ceux des territoires occupés.
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 10-07-2017 à 16:13:45

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°13502
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 10-07-2017 à 15:54:34  profilanswer
 

Bonjour,  
oui bien entendu... car des civils pouvaient être envoyés en France (ou Belgique) occupée dans les chantiers de travail ou Kommando, dans les terribles ZAB (Zivil Arbeiter Bataillon)...
Bonne journée.
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°13503
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 10-07-2017 à 16:27:03  profilanswer
 

Bonjour,
    L'important est que nimiane nous suive sur ce sujet. Mais de votre part, j'ai trouvé le lapsus un peu fort. Les déportés pour toute raison, qui n'ont pas eu la chance d'accéder à un pays libre (Hollande, Suisse, France libre, Angleterre) ne sont pas concernés par ces déplacements. Bref !  
D'autre part les témoignages sont souvent divergents, selon probablement l'accueil qui leur était fait, et certainement le comportement de (1) réfugiés - que l'on peut  comprendre parfois- qui privés de leur maison (de tout !) et dotés d'une petite allocation n'avait pas l'idée (il aurait aussi fallu le leur dire, mais leur dire quoi ? Qu'ils étaient là pour un moment ? Défaitisme !) de s'intégrer, fut-ce par le travail, en voyant les conditions de vie de la zone libre. Je ne fais que constater, je ne sais pas ce que j'aurais fait.
     Maintenant il m'est arrivé, dans le sud-est, du temps où les plaques minéralogiques comportaient en grand un vrai n° de département d'être hélé "boche du nord", mais c'était toujours affectueux de la part d'anciens de la région  :wahoo:  
Un "Répète et teu vas vir tizautes" brisait la glace, peut-être que certains des évacués ont eu du mal à confronter leur patois.
 
Cordialement
Alain
Edité : (1) comprendre une minorité.


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 11-07-2017 à 11:11:09

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°13504
Annie
Posté le 10-07-2017 à 23:52:55  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Mes AGP, belges flamands (maternels) et nordistes (paternels) se sont retrouvés pour les premiers, dans le le Maine et Loire, pour les seconds, dans le Tarn et la Corrèze. Aucun d'eux, à part le fait d'être réfugiés n'a conservé de mauvais souvenirs de cet exil. Donc, ne pas généraliser....
 
Cordialement,
Annie


Message édité par Annie le 11-07-2017 à 01:13:55
n°13507
Cne C
Souviens toi !
Posté le 11-07-2017 à 09:57:58  profilanswer
 

Bienvenue dans la tranchée [:gilles roland] Fée Viviane, il n'y a ici que de preux chevalier pour vous aider. Où est Lancelot?


---------------
Christophe
www.delegationgeneralesf51.com
n°13510
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 11-07-2017 à 11:41:53  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous
Bonjour Alain,  
dans mon coin de Bretagne, frontière entre Finistère et Morbihan, je me souviens qu'on les aimait bien les "réfugiés" (2ème GM), c'est ainsi qu'on les nommait. Il y avait carrément de l'estime à leur égard (une estime réciproque me semble-t-il).  
Bonne journée
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°13511
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 11-07-2017 à 14:44:48  profilanswer
 

Skellbraz  . a écrit :

frontière entre Finistère et Morbihan,


Bonjour,
     Les miens (13 !) étaient un peu plus à l'Ouest : Poullan sur Mer. Après ... il fallait nager.
Cordialement
Alan


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°13512
nimiane
Posté le 11-07-2017 à 19:10:11  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous, ;)  
 
Je pense que ma famille a été bien accueillie puisqu'un de mes grands-oncles s'est établi à Angoulême ; ayant eu de nombreux enfants, dont un fils qui a lui-même eu 12 enfants, c'est sans doute, désormais, la région de France où j'ai le plus de parents, même si je ne les connais pas.
 
Témoignage d'un instituteur d'Angoulême à propos des réfugiés belges (20/11/1915) :
"La France et l'Angleterre se devaient de tendre la main à ces infortunés (...)
Angoulême reçut 554 de ces fugitifs. L'empressement de l'administration et l'enthousiasme de la population furent à la hauteur du devoir qui leur incombait (...)
Cette population de passage (...) se montre digne de l'intérêt qu'on lui porte."
 
Cordialement.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  « QUI EST QUI ? »

  Bonjour de Bretagne !